RETOUR AUX INFOS

Communiqué du 17 septembre 2004 de crisefraternite.com

"Les autorités continuent de faire croire aux fidèles que..."
par
www.crisefraternite.com

"Après l'intervention de l'Abbé de Cacqueray sur Radio Courtoisie le 16 septembre 2004 :

Les autorités continuent de faire croire aux fidèles que l'Abbé Laguérie aurait commis une "très grave désobéissance" en refusant de respecter son "ordre de mutation" au Mexique.

En Vérité, le "décret extrajudiciaire" du 29 juillet 2004 inflige à l'Abbé Laguérie une mutation en tant que sanction pénale, également appelée en droit pénal canonique "translation pénale" ou "transfert pénal à un autre office" (canon 1336).

Dès lors que cette mutation n'est pas de nature administrative mais de nature pénale, le droit pénal de l'Eglise s'applique, notamment le droit de faire appel. L'Abbé Laguérie a donc fait appel de cette sanction pénale et cet appel est suspensif.

Il a constitué l'Abbé Héry comme son avocat et c'est parce qu’il a parlé en son nom le 22 août 2004 et défendu le droit de l’Abbé Laguérie au soutien de son appel que l'Abbé Héry a été exclu de la Fraternité le 31 août 2004, en violation des droits de la défense. L’Abbé Héry n’a pas non plus désobéi à un quelconque ordre de mutation.

Lisez notre analyse juridique sur la question.

Seule la Vérité vous rendra libres"