RETOUR AUX INFOS

Courrier adressé par Mgr Willamson à l'abbé de Cacqueray

... suivis des remerciements de l'abbé de Cacqueray

Repris de laportelatine.org

Texte de la lettre de Mgr Williamson
( La Reja , le 11 janvier 2005)

Cher monsieur l'abbé de Cacqueray,
Supérieur du District de France,

Vu les circonstances présentes de votre District, il me semble nécessaire de faire ce que je peux pour empêcher toute interprétation indue de mes paroles et actions.

Je vous demande en conséquence de communiquer à qui de droit que je n'autorise personne à utiliser mon nom pour soutenir des procédés qui soient de nature apte à nuire aux intérêts de notre Fraternité St Pie X et ses Supérieurs.

Veuillez me croire, cher Monsieur le Supérieur, un confrère tout dévoué à vos intérêts dans notre service de Notre Seigneur Jésus Christ et Sa Très Sainte Mère.

+ Richard Williamson

voir le fac-similé

Remerciements de monsieur l'abbé de Cacqueray

La lettre que Mgr Williamson a bien voulu m'adresser fait taire ceux qui ont tenté de dresser les autorités de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X les unes contre les autres, en particulier l'association "Sensus Fidei" -premier syndicat de laïcs de l'histoire de l'Eglise- et les "Cercles de la tradition de Paris", organisateurs du congrès du 6 février sur la laïcité.

Sans mettre en doute l'utilité d'un colloque sur le centenaire de la loi de 1905, je suis contraint de constater dans l'organisation de cette réunion la mise en oeuvre de procédés "aptes à nuire aux intérêts de notre Fraternité St Pie X et ses supérieurs", visant à faire croire que les autorités seraient divisées entre elles.

La mise au point de Mgr Williamson leur oppose un démenti formel. Qu'il en soit vivement remercié !

Régis de Cacqueray-Valménier +

Supérieur du District de France