RETOUR AU SITE
""Faits et Documents" - 1er au 15 mars 2005"

Principal actionnaire de « Minute » et animateur, entre autres, de la revue « Certitudes », l’abbé Guillaume de Tanoüarn, considéré comme l’un des piliers intellectuels de la Fraternité Saint Pie X, vient d’en être exclu de fait, après la réunion du 6 février, à la Mutualité, des Cercles de tradition, consacrée à Laïcité et chrétienté. A la fin de 2004, il devait renouveler ses vœux au sein de la Fraternité. Compte tenu du contexte, ses supérieurs ne lui avaient autorisé qu’un renouvellement de trois mois, en posant trois conditions (notamment, il devait réintégrer le prieuré, participer aux offices de Saint-Nicolas, etc.).

N’ayant pas donné suite et ayant participé à la réunion précitée malgré la volonté de ses supérieurs, il n’a pas été admis à renouveler ses vœux, ce qui correspond, ipso facto, à une exclusion.