Les infos en ligne
Fraternité Canal Historique
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
pix
 
  car_nr car_nr  
 
 

De tout coeur, merci Monsieur Boulfroy

Ci-après notre mise au point, le droit de réponse de M. Boulfroy que nous remercions de tout cœur de son communiqué.

Michel Boulfroy est énervé car son nom a été publié. Il a écrit des choses qu’il n’aurait pas dû. Il n’est pas impossible qu’il se soit fâché avec M. le webmestre qui lui aura reproché d’avoir laissé découvrir les liens entre ses deux sites.
En tout état de cause, nous n’avons fait que donner des indications qui sont parfaitement publiques et rendues publiques par cet hébergeur lui-même puisqu’il a fait de son nom un nom de domaine et que les indications du WHOIS sont accessibles à tous.
Précisons que ce n’est pas sa personne de technicien qui nous intéresse mais les sites qu’il héberge. (Quoi que pour un technicien Mr Boulfroy a modifié son site et fait sa demande de droit de réponse un peu plus d’une heure après la mise en ligne de nos explications, nous doutons qu’un simple technicien passe son temps a se promener sur notre site… mais peut être n’est-il pas qu’un simple technicien)
Il vient de nous donner la preuve formelle que nous attendions :

*il reconnaît héberger et administrer techniquement les deux sites laportelatine.org et h onneur.org.

Ce ne serait que simple coïncidence s’il était un gros hébergeur national comptant plusieurs milliers de clients.
Mais en l’occurrence, nous avons affaire à un hébergeur local, simple particulier, vivant en Périgord.
Comme par hasard, le webmestre officiel de laportelatine.org est Monsieur Léon-Pierre Durin (cf. WHOIS de LPL) qui habite le doux village de Queyssac (24) à très exactement 30 kilomètres et 600 mètres de Beaumont-du-Périgord où habite son hébergeur et technicien informatique.

*Comme par hasard, cet hébergeur local a comme deuxième client après laportelatine.org : honneur.org !

Rappelons que
Nous avions relevé des adresses IP identiques pour LPL et honneur.org et nous avions raison,
Nous avions relevé le mail boulfroy@wanadoo.fr <mailto:boulfroy@wanadoo.fr> et nous avions raison,
Nous avons relevé les liens entre LPL-Boulfroy-Honneur et nous avions raison.

En réponse, Honneur.org avait trouvé malin de nous faire passer pour des faussaires alors que son propre hébergeur nous confirme que nous avions raison.
Histoire de noyer le poisson, honneur.org publie même le communiqué de Michel Boulfroy !
En réponse, Honneur.org se croit très intelligent de nous désigner comme free-franckie ce qui est à hurler de rire pour un site qui prétend connaître la Vérité et démasquer ceux qui se cachent. La réalité en sera plus cruelle pour M. le webmestre de LPL-honneur.org.

Le webmester du FCH

DROIT DE REPONSE DE MR BOULFROY

Monsieur le webmaster ou le responsable légal de http://frat.Canalhistorique.free.fr,

Cela fait plusieurs fois que vous citez mon nom et mes coordonnées sur votre site afin de justifier d'une parenté entre deux sites ( www.laportelatine.org et www.honneur.org ) que j'héberge et dont j'assure la technicité. Vous pourriez aussi bien citer tous les sites dont je m'occupe, puisque c'est ma profession, et établir un lien entre eux qui n'aurait de valeur que votre propre volonté de prouver des contre-vérités.
Vous pourriez aussi citer tous les hébergeurs et les serveurs privés que j'utilise et faire des rapprochements idiots avec les partis politiques dont j'assure la communication, comme avec certaines enseignes commerciales et certains sites plus philosophiques ou religieux.
Lorsque j'effectue des tests, je les fais sur le serveur sur lequel je travaille à un instant "t" et plusieurs sites peuvent ainsi se retrouver sous  la même adresse IP le temps que j'effectue des tests ou mes opérations de maintenance, de transformation ou de mise à jour.
Votre démonstration non seulement ne prouve rien mais encore démontre votre incompétence en la matière et surtout empiète sur ma vie privée et professionnelle.
Je vous somme donc de mettre mon droit de réponse in extenso sur votre site, dans les plus brefs délais et je vous interdis ensuite d'utiliser mon nom et mes coordonnées sous quelque forme que ce soit !
Je n'y reviendrai pas.

Michel Boulfroy, technicien informatique